• VictorMoreauEcrivain

Une étonnante source d'inspiration

Si vous menez une quelconque activité artistique, vous êtes en permanence à la recherche de nouvelles inspirations. Parfois elles proviennent de nos lectures. Parfois d'un petit rien que l'on vient de vivre. Parfois d'une musique. Mais elles peuvent aussi surgir là où on ne les attendait pas.


Cela vous surprendra peut-être, mais ma novella d'anticipation / SF intitulée Le Dernier Loup ne m'a pas été inspirée par un livre, ni par un film, ni même par une musique mais par... Un jeu vidéo ! The Long Dark, un petit jeu indépendant où l'on incarne un personnage perdu dans le Grand Nord canadien après une catastrophe géomagnétique. Ici, pas de zombies, de bandits ou quoi que ce soit, juste vous, le froid, la faim, et les animaux sauvages. Partant de rien, il vous faudra vous débrouiller pour survivre le plus longtemps possible.

J'ai été soufflé par l'aspect relaxant et contemplatif du jeu, et par son gameplay réaliste. Ici, votre pire ennemi est l'environnement dans lequel vous évoluez. C'est précisément cela que j'ai voulu retranscrire dans Le Dernier Loup. Ce sentiment oppressant de danger omniprésent, où la moindre erreur peut vous être fatale.

De nombreux passages de la novella sont inspirés de mon expérience de jeu, notamment ce moment où je me suis retrouvé en plein blizzard et où j'ai failli mourir gelé alors que je me trouvais à cinquante mètres de mon abri, qu'il m'était impossible de distinguer à une distance pourtant si courte. Je me souviens encore de cette tension que j'ai ressentie, perdu dans les limbes neigeuses, sans aucun repère, le vent hurlant toute sa colère dans mes oreilles. Je me souviens également du soulagement qui m'a envahi lorsqu'enfin les contours de ma maison se sont dessinés dans la grisaille, après vingt minutes à tourner en rond. Cette expérience vidéoludique m'a permis de m'immerger totalement dans la peau de Paul, le protagoniste, et de livrer un climax intense et crédible.

C'est une opportunité unique que nous offre le monde du jeu vidéo par rapport à un livre ou à un film, en nous mettant acteur au sein de l'histoire. Au lieu d'assister passivement à l'histoire, nous la dirigeons, et c'est ce qui rend l'expérience si personnelle, si prenante. Bien entendu, je m'inspire également des livres, des films, des musiques et des expériences qui parsèment mon quotidien, mais le jeu me permet de restituer avec bien plus de précision les émotions que je veux transmettre.


Si vous n'avez pas lu Le Dernier Loup et que vous êtes curieux de voir comment j'ai transposé toutes ces expériences de jeu en un récit de fiction, vous pourrez le trouver ici.


Et vous, quelles sont vos sources d'inspiration principales ? Faites-le moi savoir en commentaire !


© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now